Informations au patient

 

 

INR :  

L'INR est un examen de laboratoire qui evalue l'action de l'anticoagulant sur la fluidité 
du sang : c'est un examen indispensable. En début de traitement, les contrôles sont 
fréquents jusqu'à l'obtention stable de l'INR cible, puis ils sont espacés progressivement 
pour être ensuite réalisés au moins une fois par mois. Le médecin augmentera la dose 
de l'anticoagulant si l'INR est trop bas ( anticoagulation insuffisante), 
il la diminuera si l'INR est trop élevé ( anticoagulation excessive ).


        TRAITEMENT ANTICOAGULANT :

 

  Ce qu'il faut faire :


       - Respecter la dose prescrite, les heures de prise (habituellement le soir) et les contrôles de                             l'International Normalized Ratio (INR).

      - Connaître son INR cible, la raison et la durée prévisible du traitement anticoagulant, le nom de                    l'AVK(anticoagulant) et des autres médicaments de l'ordonnance.

      - Communiquer tout résultat d'INR au médecin traitant le jour même. Toute modification de dose doit           être decidée par un médecin, jamais par le patient lui-même, et être suivie d'un contrôle dans les                 jours suivants.

      - En cas d'oubli, on peut prendre la dose "manquée" dans un délai de 8 h. Passer ce délai, il est                     préférable de "sauter" cette prise et de prendre la suivante à l'heure prévue le lendemain, sans jamais        doubler la dose.

      - Remplir régulièrement le carnet de suivi de traitement anticoagulant et l'apporter à chaque                           consultation. L'emporter lors de tout voyage et penser à prendre des comprimés d'anticoagulant de             réserve.

  Les précautions à prendre :

      - Informer tout professionnel de santé (médecin, dentiste, chirurgien, anesthésiste, infirmière, pédicure,         etc..). Du traitement
anticoagulant suivi.

      - Eviter les injections intramusculaires et les infiltrations.

      - Eviter la pratique de sports violents et la manipulation d'objets tranchants (rique d'hématomes, de               plaies).

      - Prévenir son médecin en cas de saignement ( nez, gencives, vomissements ou crachats sanglants,                 selles, urines, etc...), de fièvre, d'éruption cutanée, de fatigue inhabituelle, de pâleur, de malaise                   inexpliqué et, de façon urgente, en cas d'INR supérieur à 5.

      - Avoir une alimentation équilibrée et ne boire de l'alcool que très modérement. Les aliments contenant          de la vitamine K ( choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles, brocolis, tomates, épinards, laitue, abats)          ne sont pas interdits, à condition de les consommer sans excès et de manière régulièrement répartie            sur la semaine.

      - Informer son médecin en cas de découverte ou de désir de grossesse.

 Ce qu'il ne faut pas faire :

      - Ne jamais prendre un autre médicament, même en vente libre, sans avis médical (médecin,                         pharmacien).

      - Ne jamais modifier ou arrêter son traitement sans l'accord préalable de son médecin.